comment se passe un déclenchement d'accouchement

Pourquoi déclencher un accouchement ?

Déclencher un accouchement n’est pas un acte à prendre à la légère. Il est pratiqué pour des raisons précises et il faut que toutes les conditions soient remplies. Mais quels sont les motifs qui forcent à devancer la nature ? Y-a-t-ils des risques ? Quels sont les moyens pour déclencher ?

comment se passe un déclenchement d'accouchement

En France, 20% des accouchements sont déclenchés. Cette pratique ne s’effectue pas avant 38 semaines et demie afin que le fœtus soit assez mâture. Le but de ce geste est soit de dilater le col de l’utérus, soit de provoquer des contractions, soit les deux. Mais pourquoi ne pas attendre le terme de la grossesse ?

D’abord les raisons peuvent être d’ordre médical. C’est la fin de la grossesse, le placenta vieillit et la croissance du bébé ne se fait plus. Il se peut qu’il y ait également des signes de mal être du fœtus, qu’il ne se nourrisse plus ou qu’il ne bouge plus. Le travail peut aussi avoir déjà commencé, mais les contractions ne permettent pas au bébé de sortir.

Ensuite il existe le déclenchement de convenance : ce sont les parents qui le demandent. Par exemple ils veulent choisir la date naissance de leur bébé.  Ou alors, le conjoint ne sera pas présent au terme de la grossesse pour des obligations professionnelles. Ou encore plus rarement, le gynécologue obstétricien peut demander de déclencher avant une absence programmée de sa part, si sa patiente veut absolument que ce soit lui qui l’accouche.

Dans certaines maternités, le déclenchement de grossesse est pratiqué quand la date du terme est dépassée.

Déclenchement par tampon, injection d’hormones… : méthodes pour déclencher l’accouchement

Le déclenchement peut se faire avec différentes méthodes et agit soit sur les contractions, soit sur la dilatation du col de l’utérus. L’injection de l’hormone d’ocytocine permet de provoquer des contractions mais uniquement si le col est déjà suffisamment ouvert. La sage femme peut également percer la poche des eaux pour que le travail soit encore plus efficace. Pour agir sur la dilatation du col de l’utérus, un gel (ou des comprimés) de prostaglandines est appliqué dans le vagin ou sur un tampon déclencheur d’accouchement. Peu de temps après, si le travail ne commence pas, les médecins injectent de l’ocytocine (pour les contractions). D’autres techniques plus rares existent, comme le ballonnet gonflable qui dilate le col. Dans tous les cas, le spécialiste doit vérifier si le bébé peut supporter une sortie par voie naturelle, sinon il faut faire une césarienne.

Pour certaines, le déclenchement paraît artificiel et casse le charme d’une naissance naturelle. Il faut plutôt voir ça comme un petit coup de pouce à la nature et un geste qui permet parfois de sauver la vie du bébé.

Les techniques de déclenchement d’accouchement naturel

D’autres méthodes, non médicales, sont réputées pour favoriser le déclenchement de l’accouchement. En effet, vers la fin des 9 mois on est de plus en plus pressé de voir bébé et on se demande comment accélérer un accouchement ! Il existe par exemple l’exercice du ballon de grossesse pour faire descendre bébé.  Ci-dessous, une vidéo qui montre des exercices avec un ballon pour ouvrir le col.

Pour finir il existe la méthode  « italienne » (relation sexuelle) qui peut être efficace. En effet, le sperme contient de la prostaglandine qui dilate le col de l’utérus. La femme en produit également lors de l’excitation pendant l’acte. Vous entendrez encore d’autres méthodes plus ou moins avérées : monter les escaliers, faire les vitres de la maison, prendre des dos-d’âne en voiture…

Quelques liens utiles

7 exercices simples pour une grossesse et un accouchement plus faciles

https://www.mereetmonde.com/blog/2014/04/25/preparation-laccouchement-dit-oui-au-ballon/

http://www.magicmaman.com/,techniques-pour-accoucher-plus-vite,3404413.asp

Lisez également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *