Calendrier de grossesse

Le premier mois : la division des premières cellules…

Le bébé

L’ovule fécondé est encore dans une des trompes de votre utérus. L’ovocyte ou ovule qui est la plus grosse cellule du corps humain transporte (en plus du patrimoine génétique de la mère) de grande quantité de substances nutritives afin de subvenir aux besoin de cette nouvelle vie.

premier mois grossesse

Le spermatozoïde (10 fois plus petit) doit parvenir jusqu’à l’ovule (ils sont entre 20 et 150 millions) et percer l’ovule. Les noyaux cellulaires du spermatozoïde et de l’ovule se rencontrent. Juste après la fécondation de l’ovule par le  spermatozoïde, commence la division des cellules ainsi que la migration vers les parois de l’utérus. Toutes les particularités du nouveau petit être sont données à partir de la fécondation (couleur des cheveux, la taille, le sexe …).

C’est d’ailleurs le père qui détermine le sexe de l’enfant. L’œuf se forme 10 heures après la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde : on l’appelle morula. Le rythme est d’environ une division toutes les 10 heures. On va donc avoir 4 cellules, puis 8, 16… Cet amas de cellules qui migre (durant 5 jours) vers l’utérus s’appelle : blastocyste. Environ une semaine après la fécondation, un petit placenta se loge déjà dans la muqueuse utérine. Une fois implanté, le corps produit la fameuse hormone B-hCG, celle que le test de grossesse détecte dans les urines.

A partir de ce moment là on parle d’embryon. A la fin de ce premier mois, l’embryon mesure environ 5 millimètres et pèse moins d’un gramme. Son cœur bat entre 100 et 130 pulsations par minutes.

La maman

Il y a d’abord un fort désir d’enfant. Et dans l’ombre se produit le mystère de la vie : la division cellulaire. Dès cette fusion, tout est joué ! Un jour vous vous réveillez un peu moins en forme que d’habitude : quelque chose est différent. Vous pouvez faire un test de grossesse comme première indication et confirmer par une prise de sang. Rien n’indique un changement et pourtant, tout sera bientôt différent. Vous êtes enceinte mais vous ne le remarquez pas encore. La fécondation à lieu secrètement sans que vous le sachiez. L’absence de règle peut être une première indication. Au début vous pensez certainement que vous avez un peu de retard et puis finalement la nouvelle tombe : vous êtes enceinte ! A la fin du premier mois, l’utérus fait environ la taille d’une clémentine.

Rendez-vous

Test de grossesse et prise de sang pour confirmer (prescrite sur ordonnance par le médecin traitant). Première visite chez le gynécologue (examen prénatal) pour la confirmation et mise en place du dossier de maternité. Première prise de sang pour déceler la toxoplasmose.

Le deuxième mois : de l’embryon au fœtus…

Le bébé : Au début du 2e mois, la poche amniotique mesure 5 mm. Les gamètes « sexuels » se développent. Le cœur commence à battre (110/160 pulsations par minutes). La partie arrière de la tête grandit plus rapidement que celle située à l’avant. Il n’y a pas encore d’os dans le crâne : priorité à la formation du cerveau. Les minuscules mains et pieds se forment. Le tube digestif est complet avec l’œsophage, le foie et le pancréas. A la fin du 2e mois on distingue déjà les petits doigts. Les mains se développent plus vite que les pieds. C’est pendant cette période que si l’embryon a une malformation ou qu’il n’est pas viable, la nature faisant bien les choses, il y aura généralement une fausse couche. Les traits du visages se dessinent progressivement. L’embryon est fragile et son développement cellulaire est très rapide. Tout ce que la mère ingère, arrive en moins d’1 heure à l’enfant (aussi bien tout ce qui est bénéfique que le négatif tels que la nicotine, l’alcool…). Tous les organes sont maintenant en places. Le bébé possède déjà un système nerveux et sanguin rudimentaire.  Il est protégé du monde extérieur par le liquide amniotique. A la fin du 2e mois (début 3e mois) l’embryon devient un fœtus. Il mesure 3 centimètres et pèse 10 grammes.

La maman :  Vous avez encore du mal à imaginer que quelque chose grandit en vous. C’est encore très abstrait. Vous pouvez cependant avoir des sautes d’humeur, passer de la joie aux pleurs et être plus irritable. Vous vous posez beaucoup de questions sur le bébé, sur vous, votre couple, la vie future, les responsabilités… Vous pouvez vous sentir incomprise. C’est vrai, personne ne sait encore que vous êtes enceinte et puis de toute façon ça ne se voit encore pas. Des  petites rondeurs peuvent quand même apparaître (seins plus lourds, hanches  qui s’élargissent…). Certaines femmes sont extrêmement fatiguées, il faut dire que le corps travaille pour deux. Surtout que dans les premiers mois, le corps pompe beaucoup plus d’énergie car l’embryon se développe rapidement. Parfois, il peut y avoir des douleurs de règles (l’utérus se contracte). Les hormones sont responsables des maux de tête (elles activent la zone responsable des nausées dans le cerveau). Après le 3e mois, le corps s’habitue et elles disparaissent. Désormais vous n’aurez plus de cycle menstruel jusqu’au retour de couche. A la fin du deuxième mois, l’utérus fait environ la taille d’une orange.

Les rendez vous : Faire la déclaration de grossesse à la CAF. Visite chez le gynécologue (examen prénatal) pour le suivi. Prise de rendez-vous pour l’échographie du premier trimestre (3e mois) de grossesse. Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée).

Le troisième mois : le visage apparaît…

Le bébé : Tous les organes sont présents et exercent leurs fonctions (reins, cœur, estomac, foie…). La tête du bébé a toujours une taille importante et représente un tiers de son corps, ses muscles se forment. Dès le début du 3e mois, il peut se mouvoir grâce a de petits mouvements saccadés des jambes et des bras. Cela participe à l’évolution de son cerveau. Plus de 250 000 neurones se forment en moyenne toutes les minutes. Les lèvres, la langue, les petites dents de lait ainsi que la mâchoire se forment. Les empreintes digitales apparaissent. Le squelette en cartilage se rigidifie. Le visage commence à se modeler. Les premières expressions animent son visage. Les paupières se forment et ne s’ouvriront qu’à partir du 6e mois. L’appareil génital masculin ou féminin apparaît. Il est parfois possible de déterminer le sexe de l’enfant à la première échographie. Le fœtus est capable d’assimiler la nourriture que le placenta lui apporte. Les premiers résidus forment déjà le méconium. Son sang circule, mais il est encore pauvre en oxygène. Il s’entraine déjà pour respirer en aspirant de petite quantité de liquide amniotique. Il mesure 10 centimètres et pèse 45 grammes.

La maman : Le ventre n’est pas forcément plus gros et pourtant vous commencez à apercevoir quelques changements : une hypersensibilité et des tensions dans les seins, des petites tâches brunes sur le visage… L’aréole du mamelon se transforme et devient un peu plus sombre. Les lèvres de la vulve grossissent et sont plus sensibles. Il se peut que vous ayez des pertes vaginales importantes. Ce n’est pas grave, mais il ne faut pas qu’elles vous démangent, ni qu’elles soient verdâtres. La quantité de sang du corps augmente de 5 litres habituellement à 6,5afin qu’il n’y en ait assez pour le bébé et la mère. Il se peut donc que de petites varices apparaissent. La vessie subit de petites pressions : vous allez plus souvent aux toilettes. Cela va s’accentuer par la suite. Il y a également une production plus importante de déchets car vous êtes désormais 2 dans un seul corps. Souvent apparaît une sensation de grande fatigue. Il faut donc se reposer. La libido diminue mais par contre vous avez besoin de tendresse et de câlins. Il faut en parler avec votre conjoint. Parfois, vous pouvez avoir des angoisses sur la santé du bébé, l’évolution du couple… Vous vous dites que vous n’êtes pas autant épanouie que vous devriez l’être. Vous éprouvez de la culpabilité. A la fin du troisième mois, l’utérus fait environ la taille d’un pamplemousse.

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue et chez l’obstétricien pour la première échographie. Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Analyse du liquide amniotique si besoin, suite à l’échographie (amniocentèse).

Le quatrième mois : il commence à bouger

Le bébé : Les organes des 5 sens sont en plein éveil. Il entend déjà relativement bien. Son cerveau est capable d’interpréter les bruits extérieurs. Il capte les sensations tactiles. Les premiers cheveux apparaissent ainsi qu’un duvet (le lanugo) qui pousse sur tout son corps. Il fait ses premières galipettes volontaires en poussant avec ses pieds. Vous commencez à ressentir de tous petits effleurements. Mais tous ces mouvements ne sont pas encore perceptibles. Il passe entre 16 et 20 heures à dormir par jour.  Il sait déjà s’il est à l’endroit ou à l’envers grâce à son oreille interne. Son corps et ses membres sont déjà un peu plus harmonieux. Son front s’agrandit et sa peau s’épaissit. Ses reins fonctionnent déjà et il urine dans le liquide amniotique. A la fin du 4e mois, il pèse environ 200 grammes et mesure 15 centimètres.

La maman : Le bébé se développe petit à petit dans le ventre, mais également dans la tête de la maman. Vous commencez à l’imaginer avec sa couleur de cheveux, sa taille, son sexe… Vous vous sentez mère un peu plus chaque jour. L’utérus fait environ la taille d’une noix de coco. Vous avez énormément de craintes pour la santé de votre enfant (malformations ou mauvaise santé). Le médecin peut vous rassurer  avec des échographies ou tout autres examens complémentaires (s’il y a réellement un risque). Une fois tous ces doutes écartés, vous profitez pleinement de votre grossesse. Votre ventre est encore petit et ne gène pas vos mouvements. Vous n’avez plus de nausée ni autant de fatigue qu’avant. Vous êtes une femme enceinte complètement épanouie.

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue (examen prénatal). Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Rendez-vous chez le dentiste pour le 5e mois.

Le cinquième mois : il grandit

Le bébé : Il bouge beaucoup plus maintenant, et donne des coups. La précision de ses gestes s’améliorent. Il ressent les émotion de sa mère (joie, colère, peur…). Il a un sens du touché déjà élaboré. Il commence à réagir à ce qui se passe autour de lui. Son odorat est déjà prêt à fonctionner. Il possède également le goût (peut différencier les 4 saveurs, amer,sucré, salé et acide). D’ailleurs, il goute le liquide amniotique et peut même avoir le hoquet. Son ouïe s’est bien développée, et il peut sursauter quand il entend un bruit trop fort.  La musique préférée des bébés est la musique classique (surtout Mozart). La vision se met en place plus tard. Même s’il a la capacité de voir, ses paupières sont encore fermées et puis sa rétine n’est encore pas assez sensible à la lumière. Il perçoit quand même l’ombre et la clarté. A la fin du 5e mois, il mesure 25cm et pèse 500g.

La maman : La grossesse commence à se voir. Au moins, les gens ne croient plus simplement que vous avez pris du poids. Votre démarche devient un peu plus lourde. Votre entourage vous pose les mêmes questions : « C’est pour quand ? Comment allez-vous l’appeler ? C’est une fille ou un garçon ? Votre statut de nouvelle mère se confirme. Il est fréquent que les gencives saignent au moment de se brosser les dents. L’intensification de la circulation sanguine les fait gonfler et les rend plus sensibles Faites particulièrement attention aux bourrages alimentaires qui peut rapidement faire des infections. Il est préférable de voir au moins une fois le dentiste pendant cette période là. L’utérus est maintenant aussi gros qu’un melon. Maintenant, vous ressentez vraiment le bébé quand il bouge. C’est comme des petites bulles d’air qui remontent le long de votre ventre. Vous êtes à la moitié du parcours

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue (examen prénatal). Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Visite chez le dentiste. Rendez-vous à prendre pour l’échographie morphologique du 2e trimestre (6e mois).

Le sixième mois : il rêve en dormant

Le bébé : Au début du 6e mois le cerveau et la moelle épinière sont achevés. Les traits du visage sont de plus en plus fins. Il possède des sourcils, des narines, des lèvres, des oreilles… Il est habile de ses mains : il saisit le cordon ombilicale, sert le poing, suce son pouce…  Le bébé ressent le stress et la fatigue de sa mère. Il faut être active mais ne pas trop en faire non plus. Trouvez le juste milieu. Le fœtus devient plus potelé étant donné qu’il produit une couche de graisse. Son ouïe permet désormais d’entendre et même d’écouter avec attention. La place commence a lui manquer. D’ailleurs, il a les bras repliés sur l’abdomen et les genoux remontés au niveau du ventre. Ses ongles poussent. Il reconnaît la voix de ses parents. Dormir est toujours sa principale activité mais désormais il rêve. A la fin du 6e mois, il mesure 30 cm et pèse 1kg.

La maman : Le ventre ne passe plus inaperçu. Vos mains et vos pieds ont tendance à enfler. L’eau s’accumule dans les tissus. Il se peut que vous preniez une pointure de chaussure supplémentaire. Surélever vos membres inférieurs pour combattre les jambes lourdes et marchez régulièrement. Également, ne salez pas trop pour éviter encore plus de rétention d’eau. A la fin du sixième mois, l’utérus fait environ la taille d’une pastèque.

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue (examen prénatal) et l’obstétricien pour la 2e échographie. Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Rendez-vous pour les premiers cours de préparation à l’accouchement et s’informer sur les maternités. Commencez à penser à la chambre du bébé.

Le septième mois : il ne reste plus qu’à prendre du poids

Le bébé : Il va prendre environ 500 grammes pendant le 7e mois de grossesse. Même s’il naît maintenant, il pourrait être viable.Cependant son cœur, ses poumons et son système nerveux ne sont pas encore mâtures. Le fœtus a encore suffisamment de place pour bouger et même pour se retourner. Mais il va rapidement se sentir à l’étroit. Le système nerveux se sophistique. Son corps s’arrondit, il prend des muscles et de la graisse. C’est également au cours de ce mois que le fœtus se place de façon verticale : la tête en bas. A la fin du 7e mois, il ouvre les paupières et peut bouger son globe oculaire rapidement de gauche à droite. Il perçoit les changements de luminosité. Ses doigts s’allongent. Le squelette est de plus en plus rigide. Le lanugo disparaît progressivement. Il a déjà son rythme à lui : par exemple quand la mère va se coucher, le bébé à tendance à s’agiter. Il pèse en moyenne 1,7 kilogrammes et mesure 40 centimètres.

La maman : Votre préoccupation principale est de se préparer à l’accouchement. Ces préparations sont très utiles et permettent de comprendre un peu mieux votre corps. De plus, vous pouvez visiter la salle de naissance et la maternité où vous accoucherez. Quand votre bébé bouge, il arrive que des petites bosses apparaissent à la surface de votre ventre. Cela peut même vous réveiller la nuit ou être douloureux s’il vous porte un coup sous les côtes, ou le foie… Les jambes sont de plus en plus lourdes. Encore une fois il faut vous reposer. Accordez-vous des pauses même si vous avez envie de tout faire vous-même et d’être hyperactive. Il arrive que le ventre devienne dur pendant quelques secondes et se détente juste après. Ce sont souvent des contractions d’entraînement : le corps se prépare. Ce n’est absolument pas une vraie contraction, d’ailleurs elle est beaucoup moins douloureuse. Elles traduisent souvent un trop plein d’activité de votre part. Vous allez bientôt quitter les collègues de boulot avec un petit pincement au cœur. Mais après la naissance, vous n’aurez plus envie d’y retourner et de laisser seul votre enfant. Commencez d’ailleurs à chercher un mode de garde pour la suite surtout pour les crèches où il faut s’y prendre très tôt.  Les seins continuent leur développement. A la fin du 7e mois l’utérus se situera au milieu du ventre. Le bébé descendra progressivement vers le bassin faisant pression sur la vessie. D’ailleurs les nuits seront entrecoupées de multiples trajets vers les toilettes. Les positions confortables pour dormir la nuit deviennent rares en raison de votre ventre bien rond. Vos poumons ont de moins en moins de place et le diaphragme est comprimé vers le haut.

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue (examen prénatal). Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Visite de la maternité et des salles d’accouchement avec les cours de préparation. Rendez-vous pour l’échographie du 3e trimestre (8e mois).

Le huitième mois : les finitions

Le bébé : Ses poumons achèvent leur maturation. Le fœtus commence à être dodu et se sent de plus en plus à l’étroit. Il perd complètement le lanugo et adopte sa position définitive : la tête en bas. Mais pas d’inquiétude si ce n’est pas le cas, il a encore la place de le faire jusqu’à la 36e semaine. Dès que vous êtes au repos il en profite pour s’agiter dans tous les sens, même s’il n’a plus beaucoup d’espace ! Sa peau qui était rougeâtre jusqu’ici devient rosée. Il se recouvre d’une substance : le vernix qui facilitera l’accouchement. Il reconnaît votre voix et celle de son papa. A la fin du 8e mois, il pèse environ 2,4 kilogrammes pour 45 centimètres et peut maintenant naître à tout moment.

La maman : La vie commence à changer. Le ventre est bien rond. D’ailleurs, la future maman se salit souvent en mangeant. Vous ne savez plus comment vous mettre : assise, allongée ou debout, aucune position n’est confortable. Vous êtes désormais complètement déconnectée de votre ancienne vie professionnelle et concentrée sur votre bébé et l’accouchement. De petites contractions peuvent avoir lieu de temps en temps. Le bébé prend énormément de place et il comprime les organes tels que l’estomac, les viscères… Il peut appuyer sous vos côtes et votre sternum en provoquant des points de côté. La vessie devient très petite également, elle se remplit très vite. Le sang est pauvre en oxygène à ce stade la de la grossesse et il faut que le cœur pompe beaucoup plus. Il est donc conseillé de porter des bas de contention pour améliorer la circulation sanguine. De nombreuses complication de fin de grossesse peuvent apparaître : hémorroïde, manque de souffle, problème de dos, légère incontinence urinaire… Il est donc préférable de porter des serviettes hygiéniques. Même après l’accouchement, des écoulement d’urine peuvent sortir involontairement après avoir toussé ou éternué. La musculature du bassin est détendue : c’est pour ça qu’il faudra entreprendre une rééducation du périnée (afin d’éviter les descentes d’organe également). Tout se finalise : le prénom, le lieu de l’accouchement, les achats pour sa chambre, le choix d’allaiter ou non… Vous faites beaucoup de rêves (plus ou moins bizarres) sur votre bébé. 

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue (examen prénatal) et chez l’obstétricien pour la dernière échographie. Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Préparez la valise pour la maternité. Rendez-vous à prendre et visite chez l’anesthésiste.

Le neuvième mois : il ne reste plus qu’à sortir

Le bébé : Il prend 200 grammes par semaine. Ses ongles sont longs. Il possède désormais son cycle de 45 minutes de sommeil et 45 minutes éveillé. Durant ce dernier mois, vous lui transmettez tous les anticorps qui lui serviront à se protéger du monde extérieur.  Son corps est bien potelé et ses joues bien rebondies. En avalant et en urinant plusieurs litres de liquide amniotique par jour, le fonctionnement des reins et de la vessie se met en place. Il ne peut plus faire de grands mouvements. Tous ses organes sont désormais achevés et mâtures. A la fin du 9e mois, il pèse environ 3 kilogrammes pour 50 centimètres.

La maman : Le ventre s’affaisse et la tête du bébé est rentré dans le « petit bassin ». Le diaphragme est moins comprimé et donc la maman respire mieux. Cependant, la vessie est encore plus compressée. L’envie d’uriner vous réveille souvent la nuit : elle se résume à des micros sommeils. Vous avez irrésistiblement envie de voir à quoi ressemble ce bébé. Il faut qu’il sorte! Vous en avez marre d’être enceinte! Vous ressentez des sentiments contradictoires : curiosité de voir votre enfant mais une grande inquiétude pour l’accouchement. Il faut donc profiter de ces dernières semaine pour sortir avec son conjoint : restaurant, cinéma, faites des grasses matinées… Mettez de la crème hydratante car la peau de votre ventre (tendue à l’extrême) est souvent très sèche. Les contractions sont de plus en plus fréquentes : l’utérus se contracte et se relâche. Pour savoir si c’est une fausse alerte, prenez un bain chaud. Les « vraies » contractions s’intensifient dans l’eau chaude alors que les « fausses » non . Les ligaments du bassin sont détendus à l’extrême. Il ne reste plus qu’à attendre le jour J. Mais quand le moment sera venu, rassurez-vous, tous ces doutes et ces questions feront place à la concentration, l’énergie et l’émotion.

Les rendez vous : Visite chez le gynécologue (examen prénatal). Prise de sang mensuelle pour la toxoplasmose (si vous n’êtes pas immunisée). Tout doit être prêt pour le jour J.

Lisez également

Partagez votre expérience

Required fields are marked*